Le monde secret des jeunes mamans

secret de maman
Il y a un peu plus de six années maintenant (mon Dieu que ça passe vite !) j'ai découvert la vie de maman. Ses joies, ses déboires ... et ses secrets.

Car oui figurez-vous que devenir maman c'est un peu comme rentrer dans une secte, tout le monde le sait mais personne ne le dit. Paf vous tombez enceinte, c'est tout beau, tout rose et au final de mois en mois vous en apprenez un peu plus sur les secrets de la grossesse et de la vie de maman.
Mais le meilleur dans l'histoire, c'est que généralement, on vous en parles après que ça vous soit arrivé.

Le douleur ligamentaire, par exemple, vous savez ces douleurs qui vous tiraillent le ventre jusqu'à l'entre cuisse. Comment ça vous ne savez pas ? On ne vous en a pas parlé ?
Et voilà, premier secret ! 
Alors oui la grossesse, c'est dix mois de grève du tampon, des nausées, des dégoûts, du vomis ... Et quand on y pense un peu, faut même être un peu frappée pour rêver de ça aux premiers abords. Mais c'est aussi des douleurs inconnues jusqu'à maintenant, la fatigue, les insomnies et j'en passe. Je voudrais pas vous freiner non plus dans votre élan de repeuplement de la France, Mesdames.

Perso, pour la deuxième grossesse, j'ai eu la chance de découvrir les mycoses récidivantes. Hein, on se dit tout, pas de secret voyons. Hé bien hormis les pubs répétitives à la télé, je ne connaissais pas ça truc. Biensûr ça m'est arrivé pendant les vacances chez papy-mamie (encore mieux !), donc autant vous dire qu'en rentrant chez moi pour aller écarter les pattes devant ma gynéco, je me suis sentie toute petite (mais vraiment vraiment toute petite). J'étais persuadée d'avoir chopé un truc dans les toilettes de l'autoroute et la gynéco a dit "mais non madame, ça arrive souvent pendant la grossesse, c'est à cause des hormones et de la fatigue". Oui, donc ça on ne m'en avait jamais parlé.



Et la prépa à l'accouchement on en parles?!
Vous avez le droit à 10 séances offertes. Cadeau au frais de l'Etat avant que vous ne pétiez un câble le jour J. 
Donc mes dix premières séances de pré-maman se sont résumés à une vidéo sur l'accouchement et l'allaitement. En Suède of course, vu que là bas l'allaitement c'est une grannnnnde histoire d'amour. 
Une séance de présentation des séances.
Une démonstration du passage du bébé dans le bassin via un mannequin en plastoc. 
Et x séances sur la respiration et l'utilisation du ballon.
On nous a dit aussi que ça faisait mal (non, sérieux ?!) et que les contractions c'était genre une douleur de règles (des règles puissance 1 000 qui durent 18h non stop en gros).

Bon après ça, j'avais toutes les clés pour gagner haut la main le concours de poussé et finger in the nose la gestion du stress avec les séances de respiration.

Le jour J, je me suis dis que la sage-femme avait dût oublier deux ou trois détails dans ses séances ou que je n'avais pas été super attentive. Les douleurs de règles je pense que c'est pour les cinq premières contractions, après on passe largement un cran au dessus.
Ensuite, on ne m'avait pas non plus dit que le passage du bébé, remettait toute ton anatomie en question. Pour ma fille, j'ai même demandé à ma mère, si le bébé ne passait pas plutôt par l'anus, tellement ça m'appuyait dans le dos.
Oui car il faut le savoir ça aussi !

La semaine suivant l'accouchement, je me suis dis, qu'elle nous avait pas trop parlé des montées de lait, ni des saignements qui durent des semaines par la même occas', ni des contractions qui te refont l'utérus tout beau tout propre là dedans.

Donc je dois vous avouer que les montées de lait, la vache (et c'est le cas de le dire), ça pique!
Les saignements ( appelés lochies) durent entre 15 jours et un mois. Plus ou moins car ça dépend des personnes forcément. Vous rattrapez en gros, vos neufs mois de grève du tampon.
Les tranchées (contractions de l'utérus) sont également douloureuses, mais permettent l'évacuation des caillots restants dans l'utérus et aide celui-ci à reprendre sa taille d'origine, cela dure bien une semaine et là pareil, c'est en fonction des personnes. J'ai eu des douleurs de règles durant quasi 2 mois par intermittence.

Et ensuite ?
On ne m'avait pas parlé non plus de la rééducation du périné. Aller hop, re 10 séances offertes par l'Etat pour te remettre le bazar en place.
J'en voulais à ma sage-femme de ne pas m'avoir tout dit, mais figurez-vous en plus qu'à ma première séance de rééducation, elle m'a demandé d'ouvrir et fermer des portes avec mon périnée. J'ai écarquillé les yeux en me disant qu'elle avait un soucis. Mais je l'aimais bien quand-même.

Et le baby-blues ... dont  je ne vous parlerais pas, car je ne connais pas.
La trouille de mal faire, la trouille de ne pas savoir, la trouille de ne pas y arriver.

Bref, si j'avais un conseil à vous donner, ce serait d'en parler.
Pour les déjà maman, ne cachez pas la réalité des choses à une femme enceinte. Pour vous qui attendez la naissance, demandez autour de vous, à votre maman, vos amies, votre sage-femme.

Aller je prend tout vos conseils pour mettre à la suite les filles.
A vos commentaires

Maman-blabla

15 commentaires:

  1. Moi j'aurais aimé qu'on me dise que le travail au début c'est pas contractions + perte des eaux. Parce que moi, javais envie de caca quand ça a commencé et donc je suis allée aux toilettes et je poussais (comme une constipée, parce que la grossesse c'est aussi ça hein, constipation et hémoroïdes)... sauf que c'était un peu tôt pour pousser, hein, mais je suis bien restée 30 minutes sur les wc avant de tilter que c'était pas une envie de caca mais bébé qui voulait se pointer... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah, rooo je m imagine la scène et je ris comme une débile.
      Y a pire que moi! Merci je me sens moins seule. Lol. Oui j ai pas connu la constipation et les hemorroides. Encore la preuve qu'on ne nous dit pas tout

      Supprimer
  2. J'adore complètement ton article, il ma fait beaucoup de la façon dont tu as tournée tes phrases. :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh oui le baby blues pendant 1 semaine tu pleures pour rien tout le temps, tu te sens nulle, l'impression de pas être à la hauteur, que cette responsabilité est trop énorme !!!
    Et la douleur quand tu as eu une déchirure vaginale de ouf a pas pouvoir marcher plus de 10 min par jour pendant 1 mois et grimacer à chaque fois que tu t'assois ou te lève !!
    Ton corps qui n'est plus le même, ton intimité non plus.. bref malgré lamour inconditionnel et indescriptible que tu ressens pour tes enfants, la beauté de donner la vie, ben oui y a des côtés pas cool !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j ai connu aussi la déchirure qui pic et je m en suis sortie grâce à des compresses de lait bien placé (ce fût radical)

      Supprimer
  4. Waouh en lisant ton article j'ai eu l'impression d'être enceinte et de subir toutes les complications de la grossesse jusqu'à l'accouchement et l'après accouchement. Ça ne me donne pas envie de tomber enceinte même si je trouve que c'est le plus belle chose qui puisse arriver quand c'est fait avec le fruit de l'amour.
    Merci pour toutes ces informations qui me serviront un jour.

    Bisous
    Sabine
    Www.espritmodebysabrina.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C était pas le but non plus de te dégoûter :-)
      Ce sont juste des choses que l on se devrait de savoir. Mais bon l Amour maternel surpasse tour ça heureusement

      Supprimer
  5. Ton article m'a fait sourire car il m'a rappelé de nombreux souvenirs (ma dernière grossesse datant de plus de 5 ans !).
    Ma première grossesse, j'avais 18 ans, autant dire que tout ce que tu cites je n'en savais rien, j'ai tout découvert sur le tas.
    Le pire souvenir ce sont quand même les pertes de sang pendant des semaines, donc si je ne me plains que de ça, c'est que j'ai eu relativement de la chance ;)
    Merci pour cet article en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que tout le monde ne vit pas que des désagréments. J ai eu quelques soucis (non cités car exceptionnel) mais malgré tout, on en retient le meilleur de cette grossesse

      Supprimer
  6. Oh là là, c'est tellement vrai....merci pour cet article.
    PS : sinon avant de te répondre en détail sur cet article, je t'ai nominée aux Liebster Awards (t'avais déjà eu? Je sais plus, avec ma mémoire de poisson). Bref, c'est ici : https://colombesmum.wordpress.com/2017/02/24/hey-welcome-back-liebster/

    A très bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J ai vu ton petit message sur Facebook mais pas eu le temps de te répondre. Mais sache que je ne te déteste pas encore de m avoir nominé car je n ai pas lu les conditions (j espère qu'en sachant ça tu seras soulager et pourras passer une bonne nuit sur tes deux oreilles ^^ )

      Supprimer
  7. Je me reconnais beaucoup dans cet article ! J'ai eu mon Loulou plutôt jeune et il y a beaucoup de choses que je ne savais pas, et qui m'auraient permis de vivre ma grossesse différemment si je les avait anticipées…

    RépondreSupprimer
  8. Coucou,
    Euuuuuuh ça ne donne pas envie d'avoir des enfants tout ça, j'en ai pas encore et ma trouille c'est l'accouchement ben je suis pas tellement plus rassurée lol
    Bisous quand même hihi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j ai tout à fait conscience que mon article fait peur. J ai d ailleurs décidé de l écrire suis à une conversation avec une nouvelle maman qui, me disait qu'elle ne c était pas attendue à ça et trouvait ça dommage que personne n en parles.
      Mes accouchements se sont très bien passés.

      Supprimer

Instagram